Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean-Pierre FORESTIER

L’essentiel

Par une domestication réciproque, en domestiquant le blé … la chèvre …, l’Homme a été lui-même domestiqué. davantage les « sages » Régnants que les « sauvages » Conquérants.

    Domestiqué, l’Homme avait besoin de Maîtres, il en fit des Dieux. Ce furent de puissants bisons, lions ou taureaux ; puis il les fit à son image, puis il n’en garda qu’un seul universel, puis vint le numérique, les GAFA et la religion du S-phonisme.

     Comme toute religion, le S-phonisme a son objet rituel : le Smartphone.

     Par l’intermédiaire du Smartphone, pour la première fois dans l’Histoire de l’Humanité, les Dieux répondent aux Hommes.

     Nouveau symptôme de névrose obsessionnelle, le rituel religieux du Smartphone fait entrer l’humanité dans une nouvelle phase de domestication.

    Homo sapiens devient-il Homo S-phoniens ?

   Comme les anciens dieux, les GAFA rassurent mais aussi surveillent et inspirent la crainte.

     Les Réseaux sociaux sont les nouvelles églises du S-phonisme, pour le meilleur et pour le pire.

    Les GAFA échoueront dans leur volonté de remplacer notre intelligence par leur Intelligence Artificielle et déterministe. Ils périront de cet échec.

    En les détrônant, les « sauvages » Conquérants ouvriront de nouveaux espaces de diversité et de liberté, qui seront bientôt … repris et gérés par des sages Régnants ... qui feront entrer l’humanité dans la phase suivante de … domestication.

 

L’Homme domestiqué [fatigué], Nietzsche et les dieux

L’Homme s’est-il autodomestiqué ? Cette question posée par Hervé Le Guyader renvoie à d’innombrables questions. J’ai commencé à répondre à quelques unes par une relecture de Friedrich Nietzsche

 

... qui aurait pu être l’énergie d’aujourd’hui si des politiques vénéneuses ne s’étaient pas harmonisées avec de sévères conflits d’intérêt.  

La filière thorium bénéficie de deux technologies (connues), celle du réacteur à sel fondu d’Alvin Weinberg et celle de l’Amplificateur d’Énergie de Carlo Rubbia.

 

Le thorium sera-t-il relancé par une … Cadillac ? dont il est le carburant « à vie ». 

 
L’œil gourmand

Notre œil, comme celui du tétra, sécrète-t-il des neuropeptides qui stimulent notre appétit, la prise de nourriture et, par conséquent, la prise de poids ?  

 

NON ! Rebelles/Conquérants et Régnants

Les rebelles du « NON ! De l’esprit de révolte » de l’émission de France-Culture  me permettent de compléter mon article sur les Régnants et le Conquérants

 

Quand les femmes affirment leur liberté par leur façon de s’habiller 

Série d’articles adaptés de plusieurs conférences données à Biarritz sur le même sujet.

 

 

 

L’Homme domestiqué [fatigué], Nietzsche et les dieux

L’Homme s’est-il autodomestiqué ? Cette question posée par Hervé Le Guyader renvoie à d’innombrables questions. J’ai commencé à répondre à quelques unes par une relecture de Friedrich Nietzsche

 

Le Paraître, les dinosaures et Darwin

L’évolution de dinosaures vers les oiseaux est une preuve darwinienne de la prévalence du Paraître sur l’Utile.

 

 

Système immunitaire et vieillissement. Baisse ou hausse. Quelles conséquences ?

Jamais très bonnes, mais utiles à connaître.

 

Le secret des centenaires ?

Et si le secret des centenaires était la leucémie myéloïde chronique, la même que celle qui a protégé les survivants du bombardement de Hiroshima et de Nagasaki ?

Un secret, presque évident, des centenaires est leur faculté d’adaptation

Plus surprenant est le

Le secret gras des centenaires :

      Les centenaires ont un taux étonnamment élevé de « mauvais cholestérol ». Cette « anomalie » ne les a pas tués puisqu’ils sont centenaires.

       La disparité des Homo sapiens vis-à-vis de la gestion des graisses et du cholestérol fait partie « de la grande faculté d’adaptation qui fait l’homme » comme celle des Inuits (et des ours polaires), comme celle des centenaires, comme devaient l’être celle d’Homo neanderthalensis.

     Il n’existe pas de « normalité », ni dans le taux de « bon cholestérol », ni dans celui du « mauvais », mais des gestions inappropriées ou appropriées,

     Les statines, et autres hypocholestérolémiants, devraient être prescris en fonction de l’individu et pas en fonction de « normalités ».

…. En franchissant la barrière hémato-encéphalique les statines peuvent provoquer des neurodégénérescences semblables à celles de la maladie d’Alzheimer ou des suicides terrifiants.

 

Le cancer: un terrible effet secondaire de l'évolution?

Qui commence dès l'adolescence

 

Les Parabens ou le pessimisme. Conte cosmétologique

Sous forme de conte, je dénonce l’interdiction des Parabens dans les produits cosmétiques, interdiction en parfait déni des principes même de la toxicologie

 

Charge mentale et pérennité des couples

Les vieux couples ne sont-ils pas ceux qui ont réussi à gérer cette charge mentale?

 

La soupe d’Homo sapiens

La révolution du feu, c’est la révolution de la soupe de Légumineuses.

 

 

Thé et tension de surface

Un nouvel art de faire le thé?