Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Pierre FORESTIER

Les Mimes dans les produits de beauté

Il est préférable de stimuler un système endogène d’élimination des radicaux libres que de chercher à les éliminer par des anti-radicaux libres exogènes.

 

    Cette stimulation, comme Mark Mattson, nous pouvons :

    considérer qu’elle est produite par « léger stress » hormétique … et plus généralement par des Mimes de restriction calorique (= Mime de Stress Métabolique) …

... et appliquer ce concept à plusieurs "principes actifs" cosmétologiques, même s’ils semblent a priori très différents les uns des autres. Je penses à :

 

- le resvératrol… déjà cité « que l'on trouve dans le raisin noir ».

 

 

 

 

 

 

- les extraits végétaux contennant des saponosides, comme Calendula officinalis, Centella asiatica, Panax ginseng, etc.

 

 

 

 

- d'autres substances amphiphiles, comme Palmitoyl pentapeptide-3 et plus particulièrement Palmitoyl pentapeptide palmitoyl-lysine-threonine-threonine-lysine-serine (pal-KTTKS = StriVectin)

- le tocophérol,

- la lécithine, et les liposomes

- l’acide oléique et les acides gras poly-insaturés,

- les acides a/ß hydroxylés,

- le rétinol,

- la vitamine C,

- et même les gommages, les peelings, …

- et peut être certains massages.

- et sans doute l’eau, en excès …

- Liste à compléter

  

Bien que tous les "actifs" ci-dessus soient, in fine, des Mimes ; comme dans les travaux de Mark Mattson sur le cerveau, plusieurs modes d'action sont à considérer.

ROS

   Les "léger stress" mettant en jeu des Radicaux Libres, directement, ou indirectement par le truchement d’une perméabilité accrue de la membrane interne des mitochondries,

Cas particulier de l’épiderme

   Certains « légers stress » provoqueraient une augmentation de la perméabilité de bicouches, spécifiques à la peau : les bicouches céramidiques du stratum corneum

    Parmi les substances ayant un effet sur ces bicouches, il convient d’intégrer les adjuvants utilisés par les galénistes comme « agents de pénétration », par exemple pour les vaccins appliqués par voie cutanée.

Les auteurs de cet article citent comme agents de pénétration, nous retrouvons : les liposomes, la vitamine E (tocophérol), un monophosphoryl de « lipide », les saponosides, notamment celles de Quillaja saponaria.

 
 
 

……. L’objectivation des Mimes augmentant la perméabilité des bicouches céramidiques du stratum corneum peut se faire par les méthodes classiques de mesures de perspiration, TEWL.

 
 
Le mode d'action détaillé de ces Mimes viendra plus tard, si vous le souhaitez!

 

Remarques.7 :

- Et les « actifs » aux propriétés astringentes, anti-inflammatoires, cicatrisantes, … ? Par exemple l’extrait d’Hamamelis virginiana L. utilisé par Burroughs & Wellcome dans l’historique d’Hazeline snow

Comme tous les extraits végétaux contenant des flavonoïdes et des tanins (polyphénols) ils doivent être considérés comme apportant une protection et non pas une stimulation.

 

- Les formulateurs qui se plaisent à utiliser des mélanges complexes d’extraits végétaux devraient méditer le résultat de l’étude de Friedrich Schiller (voir  dans le Jeu des Radicaux libres).

 

Ou bien on stimule, ou bien on protège.

 

Charger la formule d’antioxydants est contre productif avec la recherche d’une stimulation anti-âge. Parmi les antioxydants, il ne faut pas oublier ceux qui se cachent parmi les conservateurs, comme le BHT, BHA etc.

Retour vers la page d'accueil Amertumes, Mimes et Beauté

Commenter cet article