Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean-Pierre FORESTIER

 

Premier Anniversaire

 

Le site d’information

Beauté, biologie et philosophie - La femelle d’Homo sapiens est très belle

a été créé il y a un an.

Pendant cette année, plus de deux mille visiteurs ont chacun lu environ trois de mes 92 articles.

 

Permettez-moi de profiter de cet anniversaire pour tous vous remercier.

 

      Mes remerciements vont aussi, d’abord, à Géraldine Dormoy sans qui Beauté, biologie et philosophie n’aurait pas existé.

Après des commentaires dans son Café-mode, puis des échanges épistolaires électroniques réguliers, Géraldine trouvant mes idées intéressantes et originales m’a encouragé à les partager en lançant un site d’information.

Remarque :J’évite le mot « blog », il m’évoque trop l’onomatopée utilisée dans les bandes dessinées pour celui qui vomit !

 

Ce premier anniversaire est aussi l’occasion de rappeler les thèmes/onglets proposés dans Beauté, biologie et philosophie - La femelle d’Homo sapiens est très belle

 

      D’abord l’ÉCOLE de la BEAUTÉ où l’impertinente Axiothée et le savant Professeur vous font découvrir régulièrement sous un angle parfois surprenant, pourquoi la femelle d’Homo sapiens est si belle.

 

 

Au fur et à mesure des leçons,

 

 

 

à la Beauté intrinsèque ...

 

 

 

 

 

 

 

... s’est ajoutée la Beauté évoquant la jeunesse, ...

 

 

 

 

 

 

 

...puis la Beauté sociale, celle des Régnants mais aussi celle des Conquérants.

 

   

 

 

    La perception de la Beauté a été au cœur de nombreuses controverses philosophiques depuis plus de deux millénaires. Pourquoi ne pas continuer !

      Pour Emmanuel Kant, la beauté ne peut être séparée de l’esprit, du « sujet » qui perçoit la beauté. De son côté, depuis les Lumières écossaises, Francis Hutcheson en postulant que nous avons un sixième sens, celui de l’esthétique, s'approchait d’une notion biologique de la Beauté. 

    Avec la BIO-PHILOSOPHIE , je vais plus loin en considérant que la beauté ne peut être séparée de la biologie non seulement celle du « sujet » mais de sa Beauté sociale.

 

 

 

 

 

     Les thèmes abordés sont aussi variés que la Beauté, la Biologie et la Philosophie.

 

Vous avez pu lire récemment une série d’articles adaptés de plusieurs conférences données à Biarritz sur le même sujet.

Quand les femmes affirment leur liberté par leur façon de s’habiller…  depuis la Rome antique jusqu’à aujourd’hui, en passant par les effrontées Flappers californiennes,
et le raz de marée sociétal de la
Minijupe.

 

 

 

 

 

 

 

 

En allant jusqu’à la nature du divin,

L’Homme domestiqué [fatigué], Nietzsche et les dieux

nous ont conduit à l’association ultime entre la biologie et la philosophie : la métaphysique.

 

 

 

 

 

 

Le Paraître, les dinosaures et Darwin…

révèlent tout ce que le marketing peut apprendre des dinosaures.

 

 

 

 

Système immunitaire et vieillissement. Baisse ou hausse. Quelles conséquences ?

… amène de nombreuses réflexions, dont ....

 

... Le secret des centenaires

Les centenaires ont des secrets, puisqu’ils sont centenaires ! Parmi les secrets répertoriés plusieurs sont fort surprenants comme :

- la leucémie myéloïde chronique. Cette leucémie serait-elle la même que celle qui a protégé les survivants du bombardement de Hiroshima et de Nagasaki ?

- le secret gras des centenaires est leur taux étonnamment élevé de « mauvais cholestérol ». Cette « anomalie » ne les a pas tués puisqu’ils sont centenaires !

…. En inhibant la synthèse du cholestérol par le cerveau, les statines peuvent provoquer des neuro-dégénérescences semblables à celles de la maladie d’Alzheimer, ou à de terrifiants suicides.

 

 

 

Pour être « utiles » à l’évolution de l’espèce, les modifications génétiques ont obligatoirement lieu entre l’enfance et l'âge de la procréation, donc chez Homo sapiens pendant l'adolescence.
Certaines de ces modifications peuvent plus tard dégénérer en un cancer.
Le cancer est-il un terrible effet secondaire de l'évolution?

 

Et quelques autres articles plus ou moins bio-philosophiques que vous trouverez sur la page BIO-PHILOSOPHIE

 

Biophysique de la Beauté

Le choix de classer en chapitres différents les sujets traitant de la Biophysique de la Beauté est un peu arbitraire, l'objectif était de pour permettre au lecteur de mieux repérer ses centres d’intérêt. Ai-je réussi ? 

 

Bien que son importance soit (re)connue depuis plus de quarante ans, plusieurs travaux scientifiques récents ont poussé les MICROBIOTES sur le devant de la scène médiatique.

J’en ai repris quelques facettes en insistant sur les microbiotes les plus concernés par la beauté : les microbiotes cutanés

 

En incluant à la fois l’épiderme et le microbiote cutané, j’ai défini une nouvelle entité cutanée : Le Chosmo epidermis

 

 

 

 

… dont les odeurs  orientent chacun pour sa part, l’homme, la femme et leurs bactéries respectives, vers le choix vers un(e) partenaire

 

     

Sous la peau, s'installe parfois la cellulite … qui pourrait bien contenir des bactéries en provenance de l’intestin.

 

 

 

 

 

Pour bien comprendre et prendre soin du Chosmo epidermis, il est important de savoir comment réagit le microbiote cutané aux "actifs" utilisés en cosmétologie

 

 

En découvrant des récepteurs de l’amertume dans l’épiderme, Ute Wölfle a ouvert une voie de recherche extrêmement prometteuse.

 

 

 

 

Enfin, je vous propose un long, très long, Voyage dans l'archipel des odeurs de Chosmo epidermis, dont une escale dans une étrange et mystérieuse Île quantique 

 

 

 

 

La BEAUTÉ s’exprime aussi au SOLEIL et il importe que la demande de Celle/Celui-qui-veut-bronzer soit prise en considération.

        En dehors de toute idéologie de la peur, Celle/Celui-qui-veut-bronzer doit être éclairé(e) aux Lumières de la Raison, il/elle doit apprendre à apprivoiser le soleil et surtout ne pas le fuir.

 

 

 

 

VIVE LE SOLEIL du bien-être, de la protection contre les cancers généraux et des maladies cardiovasculaires !

 

 

 

 

 

 

 

Ajoutons qu’à toutes ces qualités, La BEAUTÉ au SOLEIL peut :

- participer au plaisir de l’odorat

- éviter la myopie

- éviter le stress et la douleur, au moins chez le dentiste

- soigner, et au moins éviter les maladies neurodégénératives

 

 

 

 

Le VIEILLISSEMENT est une préoccupation éternelle de la Beauté, celle de la Jeunesse. J’y réponds par une ballade parmi les « bienfaits [stimulants] des toxines végétales sur le cerveau. ». Patientez, plusieurs autres articles de cette rubrique devraient suivre.

 

 

La CRÈME HYDRATANTE fait partie des premiers gestes anti-vieillissement.

Et à juste titre puisque cette crème de beauté fait beaucoup mieux que d’apporter de l’eau à la peau, elle restructure l'épiderme.

 

 

 

 

 

Encore merci à tous les lecteurs

 

À bientôt de vous retrouver pour de nouveaux articles

 

Pour les recevoir, n'oubliez pas de vous abonner à ma "Newsletter" en indiquant votre adresse électronique.

 

 

 

 

 

 

 

ou

Merci aussi par avance de vos commentaires

 

Jean-Pierre FORESTIER

Pour ceux qui ne me connaissent pas vous pouvez cliquer sur Qui suis-je ?

 

Vous pouvez aussi m'envoyer un courriel à
beaubiophilo@gmail.com

 

Place, aussi, à l'imaginaire de la Beauté

Portée par la Biologie et la Philosophie, la Beauté j’ai laissé mon imaginaire s’échapper à travers

- un étrange roman
Éphèse. La cité Femme&Mystères@Beauté

dont vous pouvez déjà lire le début

 

- et un conte "à l'ancienne" : Crinière blonde

 

Commenter cet article

Chantal Artignan 07/05/2018 08:42

Cher Jean-Pierre,

Un grand merci pour ces beaux moments partagés depuis un an.

Très bel anniversaire et longue vie à  "beauté, biologie, philosophie" qui nous régale par sa sage impertinence.

Bien amicalement.

Chantal