Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cet article est le 18ème d’une série qui revisite Notre mémoire. Pour aller à la page d’accueil cliquer sur Notre Mémoire revisitée L’essentiel L’apprentissage peut être considéré comme une phase de modification de la mémoire. Le signal neuronal modifie...

Un ordinateur vectoriel ferroélectrique L’essentiel Une synapse biophysique bio-inspirée de notre mémoire inclurait une jonction astrocytaire. Le signal électrique biophysique serait modifié - par la proximité des champs électriques générés par le matériau...

L’essentiel De nombreux travaux portent sur la création de circuits électroniques bio-inspirés à partir d’une synapse. Le plus simple est le Memristor, le plus élaboré pourrait bien être la « synapse électronique » contenant un matériau ferroélectrique...

L’essentiel Un retard, un temps de latence, entre le signal d’entrée (pré-synaptique) et le signal de sortie (post-synaptique) a été observé. Cette latence est attribuée à la plasticité de la synapse, elle pourrait bien être conférée par la plasticité...

L’essentiel De très exotiques nanotubes peptidiques, auto-organisés, seraient-ils une étape vers une mémoire bio inspirée ? Plus récents que les belles histoires contées par Eiichi Fukada de l'article précédent sur la bio-ferroélectricité, restant p arfois...

L’essentiel Des nouveaux polymères organiques ferroélectriques ont été proposés par une prestigieuse équipe. L’un d’eux, nous rapproche des protéines puisqu’il est flexible et constitué d’imidazoles substitués, or le noyau imidazole est la « partie active...

L’essentiel : Plusieurs matériaux biologiques ont été reconnus comme possédant des propriétés bio-ferroélectriques. Le bois (d’un piano, d'un violon) et l’os (d’un tibia) sont des matériaux ferroélectriques. Les os du crane sont les microphones pour l’ouïe,...

L’essentiel : Après un rappel des propriétés ferroélectrique, y compris la piézoélectricité, je reprends à mon compte les « élucubrations » de Mathias Mink pour associer ses « haut-parleurs » et « microphones » à la ferroélectricité aux protéines de mémoire. Ferroélectricité,...

L’essentiel : Le vecteur correspondant au champ électrique des protéines de mémoire permet de paramétrer des données sur cinq dimensions, plus une dimension binaire. Des données floues permettent d’intégrer un beaucoup plus grand nombre d’informations...

L’essentiel Notre cerveau a-t-il besoin d’un visage net pour prendre une décision ? Non, et les arguments donnés dans cet article sont complétés par l’étude du « flou périphérique » des tableaux de Paul Cézanne, voir 08.02. Notre mémoire, Paul Cézanne...

L’essentiel À un moment donné et dans un état donné, l’ensemble des protéines de mémoire d’une synapse peut être considéré comme un « objet cognitif » . Le cerveau gèrerait des « objets cognitifs » Le cerveau comparerait des « objets cognitifs » dans...

L’essentiel Rappel Les protéines de mémoires sont synthétisées par les astrocytes et placées au contact de chaque synapse. Elles sont ensuite sélectionnées par le champ électrique associé au flux neuronal (potentiel d’action). L’ensemble formé par ces...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>