Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Pierre FORESTIER

Le soleil pour évider la Myopie

   

 

Ce soleil dont le bronzage est la marque de sa bénédiction, ce soleil qui entre non seulement dans chaque fleur et dans chaque chaumière mais aussi dans chaque œil ; sans ce soleil qu’adore Chantecler, nous serions tous myopes, voire pire, et nos enfants le deviendront si nous continuons à suivre les injonctions de la « religion anti-soleil »

 

 

    C’est ce qu’explique, avec quelques précautions de langage, Diana Kwon, journaliste scientifique diplômée en neurosciences de l’Université McGill de Montréal, dans le numéro de Septembre 2017 de Cerveau&Psycho

 

 

« En bref :

•         D’ici à 2050, on estime que la moitié de la population mondiale sera myope et que 1 personne sur 20 pourrait perdre la vue.

•         Le travail oculaire intensif (lecture et écriture) n’est pas la bonne explication. C’est le manque de lumière naturelle qui développement [la myopie] de l’œil.

•         Pour contrer cette évolution, privilégions les activités extérieures, spécialement pour les enfants. »

     Pour éviter les anathèmes de tous les apôtres de la religion anti-soleil, Diana Kwon est prudente, dans sa première page, elle ne parle que de « manque de lumière naturelle », mais quand l’article devient plus technique et qu'il faut bien appeler un chat, un chat, « lumière naturelle » devient « lumière du soleil » !

 

 

     Et, pour être aussi excessif que les religieux anti-soleil : mettre des lunettes noires aux enfants, c’est les condamner à la myopie. C'est, presque, ce qu'écrit Diana Knon :  

« Pour contrecarrer la tendance à la baisse d’acuité visuelle dans l’humanité, une solution simple émerge des études menées sur ce thème : passer du temps au soleil. » évidemment sans lunettes noires !

Vers

Du nouveau, et bon, sous le soleil. Suite: Le soleil chez le dentiste

Commenter cet article