Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean-Pierre FORESTIER

Cosmétologie

Relier la Biologie/Biophysique à la Beauté m'a permis aborder différents aspects de la cosmétologie, en essayant d’y apporter quelques pistes vers l’innovation*

Chosmo epidermis …et Récepteurs à l'amertume

Chosmo epidermis représente l’ensemble : épiderme + microbiote cutané,

- Les gels-douches, bien formulés, ne diminuent pas la diversité microbienne de Chosmo epidermis  : voir

 et articles suivants

En tant que « lymphocyte sentinelles », les cellules de Langerhans sont-elles à la fois l’Ambassadeur de notre système immunitaire et le Chef d’orchestre de Chosmo epidermis  ?

Puissance de la formulation. Exemple du shampooing

Plus qu’une description du shampooing, j’ai voulu montrer que les Formulateurs ont réussi, en quelques décennies, à satisfaire les attentes du Consommateur

Voyage dans l'archipel de Chosmo epidermis


Pour essayer d’en savoir plus sur Chosmo epidermis, pour répondre une injonction qu’aurait pu faire Nietzsche, je vous propose de partir explorer l’archipel de Chosmo epidermis

Certaines îles, comme l’île quantique vous paraîtront merveilleuse

 

 

La Beauté au soleil

La demande de Celle/Celui-qui-veut-bronzer existe et doit être prise en considération. Il faut l’informer et non lui faire peur.

Celle/Celui-qui-veut-bronzer n’est pas un malade.

Celle/Celui-qui-veut-bronzer doit être éclairé aux Lumières de la Raison, il doit apprendre à apprivoiser le soleil et pas le fuir.

Cellulite. Chouchouter, choyer, bichonner son microbiote

 

La cellulite serait-elle une obésité localisée «  »? provoquée par une inflammation « là » ? qui elle-même proviendrait d’une inflammation localisée dans l’intestin. Est-ce la même inflammation que celle des obèses et/ou des diabétique sobèses ?

Si oui, la lutte/prévention contre la cellulite commencerait-elle par chouchouter, choyer, bichonner son microbiote ? Par un régime alimentaire ? riche en fibres solubles ? qui transformées par le microbiote intestinal, produisent des Acides gras à très courtes chaînes aux propriétés anti-inflammatoires, ils réduiraient l’inflammation des intestins. En diffusant jusqu’à « là », ils feraient régresser l’inflammation des adipocytes qui sont là et permettraient d’éviter l’installation de la cellulite, et peut être de faire régresser celle qui est installée « là »  

 

Il est remarquable, et dommageable, qu'aujourd'hui, la principale, la seule (?), activité en Cosmétologie soit devenue : « les Enjeux réglementaires »,
au détriment de l’innovation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :