Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean-Pierre FORESTIER

- Bonjour Professeur.

- Bonjour Axiothée. Tu voulais de toute urgence me poser une question.

- Oui, Professeur, une question qui porte sur l’actualité.

- Je t’écoute, Axiothée.

- Mario Testino, dont vous avez utilisé des photographies pour illustrer votre leçon sur le Regard, est accusé de harcèlement sexuel.

- J’ai lu cela.

- Et ça ne vous gène pas !

- Si bien entendu, mais c’est le photographe que j’admire, pas l’homme.

- … !

- Faut-il rejeter de notre lecture cet écrivain qui abandonna tous ses enfants à l’Assistance Publique, cet autre qui clama son antisémitisme, cet autre qui encensa les Khmers Rouges, ou encore cet autre qui séquestrait sa maîtresse quand il était en exil sur une île.

- Je crois avoir reconnu les auteurs auxquels vous faites allusion, Professeur, même si la photographie du second ne m’est pas familière !

- C’est l’auteur d’un des plus grands livres de la littérature française : Voyage au bout de la nuitJe dois t’avouer, Axiothée, que de connaître la vie des célébrités, hommes ou femmes, même les plus grand(e)s, m’a souvent gâché le plaisir de voir ou lire leurs œuvres.

J’ignore volontairement les biographies, surtout les plus modernes qui souvent ne recherchent que l’aspect scandaleux du personnage. Avec Mario Testino, ou d’ailleurs avec Harvey Weinstein, …

- Ou Scarpia.

- … ?

- Scarpia, le chef de la police dans la Tosca de Puccini.

- Déjà dans la leçon sur les boucles d’oreilles tu m’avais donné l’exemple de la Marguerite de Faust. J’admire ta connaissance de l’opéra, Axiothée !

- Les voix et la musique poussent peut-être vers une révélation accrue des mœurs.

- Sans doute, Axiothée. Et c’est avec cynisme que le baron Scarpia chante, de sa voix de baryton, ses préférences pour ses conquêtes féminines.

- Les soupirs ou les serments donnés par clair de lune ne le touchent pas.

- Il lui faut une nouvelle proie. Il veut profiter des charmes de Floria Tosca par le chantage ; c’est du harcèlement, même si le mot n’existait pas à l’époque de Giacomo Puccini, au moins pas avec le même sens qu’aujourd’hui.

- On aurait pu le définir comme un prédateur sexuel opportuniste.

- Exactement, Axiothée, Scarpia comme Mario Testino ou Harvey Weinstein. Bien que d’une autre nature que le harcèlement que nous étudié dans le Leçon.15, Courtiser n’est pas harceler, maintenant le délit commis par Scarpia, Testino et Weinstein entre dans le l'article 222-33 second alinéa du Code pénal : « Est assimilé au harcèlement sexuel le fait, même non répété, d'user de toute forme de pression grave dans le but réel ou apparent d'obtenir un acte de nature sexuelle. » 

- Tosca tue Scarpia d’un coup de couteau!

- La « mort » de Mario Testino et Harvey Weinstein est d’une autre nature.

- Laquelle, Professeur ? Tout cet enchaînement de délit de harcèlement / dénonciation commence à prendre une odeur fétide de chasses aux sorcières.

- Nous verrons tout cela très prochainement, Axiothée

 

Retour à l’École de la Beauté

Commenter cet article