Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean-Pierre FORESTIER

Les enfants supportent beaucoup moins l’amertume que les adultes.

La puissance de leur Système immunitaire fixe à Récepteurs à l’amertume permettrait-elle aux enfants d’être moins sévèrement touchés par la Covid que les adultes ?

Covid-19, le mystère des enfants

 «  Depuis le début de l'épidémie, pour des raisons encore mystérieuses, les enfants sont moins gravement touchés par le Covid-19. » Voir Covid-19 chez l'enfant de Doctissimo.

“Severe COVID-19 in children is rare.” Kevin Southern,  University of Liverpool (UK)  COVID-19 infection in children

Enfants et amertume

Par ailleurs, les enfants sont très sensibles à l'amertume
(par exemple celle d’une potion amère)

Les enfants ne disposent pas, encore, de cette zone d’hormèse qui permet aux adultes d’apprécier une faible amertume.

 

De plus, les enfants sont davantage sensibles à l’amertume que les adultes.
Ce qui pourrait indiquer que la courbe de sensibilité est décalée vers les sensibilités les plus faibles  

Système immunitaire fixe plus puissant ?

Cette hypersensibilité pourrait indiquer que leurs Récepteurs à l'amertume des enfants sont plus "puissants" que ceux des adultes.

Cette raison « mystérieuse » ne serait-elle pas la plus grande sensibilité du Système immunitaire fixe à Récepteurs à l’amertume TAS2R ? Le système immunitaire fixe, les TAS2R - Beauté, Biologie et Philosophie (beaubiophilo.com)

Cette puissance de défense de leur Forteresse active permet-elle aux enfants de repousser plus facilement l’attaque de l’assaillant SARS-COv-2 ?
L’art militaire des SARS-Cov-2. Détruire les défenseurs. - Beauté, Biologie et Philosophie (beaubiophilo.com)

Cette hypothèse
(sur la résolution du mystère des enfants moins souvent malades du Covid que les adultes)
... constituerait un argument, supplémentaire, en faveur du rôle Système immunitaire fixe à Récepteurs à l’amertume TAS2R dans la destruction des virus SARS-Cov-2

D’autres mystères

Si la défense contre le SRAS-Cov-2 est plus efficace chez les enfants que chez les adultes, des mystères persistent :

- quelle sont les molécules, ou fragments de virus (ou bactériens d'un début d'infection ?), qui activent les Récepteurs à l’amertume des enfants ? quel TAS2R ?

 

- ou quel « officier » donne l’ordre d’attaquer ? des lymphocytes sentinelles ? qui seraient moins spécifiques que celui des adultes ; le SARS-Cov-2 est-il davantage reconnu chez les enfants comme non-soi envahisseur

 

 

 

Commenter cet article