Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean-Pierre FORESTIER

L’essentiel :

Ce n’est pas de boire du Schweppes, ou de la Quintonine, qui protège du Covid-19 mais d’aimer en boire !

"Nous ne sommes peut-être pas tous égaux devant le SARS-CoV-2, mais en identifiant le pourquoi de ces inégalités, on pourra tenter de les atténuer." Loïc Mangin

Rappel : mon objectif est de présenter des hypothèses de travail différentes à la communauté scientifique

... et ajoutait « la confusion … vient donc la quinine et la chloroquine, l’un de ses dérivés [sont utilisées] pour lutter contre le paludisme »

 

Même si le Schweppes contient, ou contenait ( ? ), un peu de quinine, il faudrait en boire des dizaines de litres.

 

 

Et celui qui tenterait l’expérience mourrait empoisonné par … l’eau du Schweppes, car comme toute substance, l’eau est toxique à partir d’une certaine dose. Il est estimé que la dose mortelle serait environ quatre litres (bus en une seule fois) sans uriner et environ dix litres en urinant

(voir le supplice de l’eau)

 

Il est vrai que la quinine active neuf récepteurs à l’amertume, dont, comme la chloroquine TAS2R10, TAS2R14 et TAS2R4, mais les doses actives sont environ cent fois plus grandes que les traces de quinine qui sont contenues dans une bouteille de Schweppes.

 

Sur la figure dose-effet empruntée à Stephen Liggett et ses collègues de l’Université du Maryland (Baltimore, USA) la concentration de quinine dans le Schweppes se placerait presque à zéro, c'est-à-dire sans aucun effet

 

Donc inutile de boire du Schweppes pour lutter contre le Covid-19 !
 

Par contre si, comme Nicole Kidman, vous aimez le Schweppes, ne vous en privez pas.

Si vous aimez le Schweppes c’est que vous supportez son amertume.

Si vous êtes un(e) Schweppes-Miam, votre langue et vos poumons expriment les « bons » récepteurs, TAS2R10, etc., vous ne faites pas partie des Brocoli-Beurk qui expriment préférentiellement le TAS2R38.

 

Quintonine

Cette boisson « fortifiante » de nos grands-mères (ou de notre enfance, au choix) contient du quinquina, voir ci-dessous

Soit, compte tenu de la teneur du bois de quinquina en quinine fait environ 4 mg par dose quand la dose active de chloroquine est d’environ 400-600 mg par jour (voir Coronavirus. Amertumes)

Boire 100 doses de Quintonine par jour n’est pas raisonnable, surtout qu’une dose est traditionnellement diluée dans un litre de vin sucré !

(d’après le site doctissimo)

Peut être pas 100 doses mais pas loin de 50 !

En effet, la Quintonine contient aussi du quassia, qui est aussi un antipaludéen, et surtout : ce bois contient de la quassine, activateur de cinq Récepteurs à l’amertume dont TAS2R4, TAS2R10 et TAS2R14

Même si la quassine est encore plus amère que la quinine, sa concentration reste trop faible pour espérer faire de la Quintonine un médicament anti Covid-19 !

 

Notons aussi la gentiane, dont l’amarogentine, extrait de la racine, est également activateurs de TAS2R4 et de quelques autres, mais ni de TAS2R10 ni TAS2R14.

La conclusion est la même que pour le Schweppes (ou la fumée de tabac) : si vous aimez, ou avez jadis aimé, la Quintonine, nous ne faites vraisemblablement pas partie des Brocoli-Beurk, et votre probabilité d’une forme sévère de Covid-19 est faible.

Si vous constatez les premiers symptômes du Covid-19 (perte de goût et d’odorat, fièvre, toux sèche) confinez-vous sous une fumigation de camphre voir Le camphre pour gagner la course contre le coronavirus ?

 

Commenter cet article